Investir dans le domaine de l’hydrogène et des piles à combustible
26 septembre 2018

Le secteur automobile ne cesse d’évoluer. Avec le scandale du diesel et le progrès technologique, la fin du moteur classique à combustion arrive à grande vitesse . De nombreux pays prescrivent des délais et des objectifs pour passer aux moteurs alternatifs sans émissions.

Outre la solution des voitures électriques et les voitures hybrides, le pari de la technologie des piles à combustible s’annonce extrêmement prometteur : en termes d’efficacité, cette technologie dépasse tous les moteurs classiques à combustion. Un résultat d’ailleurs fort étonnant.

Les actions de l’hydrogène : une croissance explosive du marché attendue

Selon les prévisions de l’association des insdustries mécaniques allemande (VDMA), le marché des piles à combustible devrait atteindre le niveau d’environ 2 milliards d’euros en 2020, soit un décuplement du chiffre d’affaires par rapport à 2017. Une grande partie de cette croissance explosive adviendra du secteur automobile : en 2024, près de 230.000 voitures et bus équipés de piles à combustible seront vendus dans le monde entier, d’après Navigant Research. Que les actions des piles à combustible attirent de plus en plus d’investisseurs n’est donc pas surprenant.

Les nombreux inconvénients des moteurs électriques alimentés par des piles à combustible

Dans les médias, les voitures électriques équipées de grosses piles sont présentées en tant qu’une solution motrice apte à promouvoir une véritable révolution dans les rues. Cependant, la hausse considérable des prix du cobalt et du lithium entrave leur développement. La question de l’autonomie, encore limitée à quelques centaines de kilomètres et considérablement restreinte par certaines paramètres de la voiture (chauffage, climatisation, radio, lumière) pose aussi problème chez les consommateurs ; sans compter les temps assez longs de chargement, ainsi que le besoin d’une infrastructure pour les stations de recharge. Afin de fournir de l’électricité à plusieurs millions de véhicules, un nombre important de places de parking devrait être équipé de stations de recharge, tant dans les zones urbaines comme dans les zones rurales. L’infrastructure pourrait ainsi être un obstacle pour ce type de véhicule.

Le critère de durabilité des véhicules alimentés par batterie électrique doit aussi être évoqué. Outre la pollution environnementale provoquée par l’exploitation des matières premières des batteries (i.e., cobalt, nickel, lithium) et leur élimination, l’essentiel de l’électricité nécessaire pour alimenter le provient toujours des combustibles fossiles, tels que le gaz et le charbon.

Percée : la technologie des piles à combustible pour les véhicules de série stimule les actions de l’hydrogène

Selon une enquête menée par la société de conseil KPMG, au début de 2018 auprès de plus de 200 dirigeants de l’industrie automobile, trois quarts des personnes interrogées considèrent la technologie des piles à combustible comme étant la meilleure alternative pour les batteries électriques. En raison des progrès considérables réalisés au cours de ces dernières années, la technologie célèbre son essor. De nombreux constructeurs automobiles de grande taille utilisent à présent les piles à combustible en tant que complément du moteur électrique.

Les premiers véhicules de série disponibles en Allemagne sont Hyundai Nexo et Toyota Mirai. Daimler utilise la technologie dans la première série GLC F-Cell. Les producteurs BMW, VW, AudiFibres 40Polyester Manteau Long Vans 48Laine 12Autres dWxCorBe, Ford et Honda comptent également sur le développement de la technologie de l’hydrogène.

Alimentation courte, autonomie améliorée, batteries à taille réduite

Le craquage – dissociation de l’hydrogène et l’oxygène – provoqué par le courant électrique fait de l’eau une possible pile à combustible. Dans la mesure où il produit un courant électrique, ce processus d’électrolyse inverse pourrait donc être utilisé par un moteur électrique. L’idée ne date pourtant pas d’hier : des groupes automobiles ont entamé des recherches intensives à ce sujet dans les années 2000. Toutefois, ce n’est que récemment que cette technologie a atteint son apogée, permettant son usage répandu dans le marché. Le grand avantage des véhicules à pile combustible d’hydrogène résulte de la densité d’énergie qui est presque trois fois supérieure à celle de l’essence. Le résultat ? Des portées de plus de 600 km, des batteries à taille réduite et des processus d’alimentation de 3 minutes via un réseau de stations-service correspondant. Environ 1 kg d’hydrogène est nécessaire pour parcourir 100 km ; ainsi, 5 à 6 kg par rechargement suffisent pour parcourir une distance de 600 km.

Énergies renouvelables pour la production d’hydrogène vert

Étant donné la rentabilité de sa production à partir d’énergies renouvelables, l’hydrogène pourrait devenir une alternative propre et durable à l’essence et au diesel. L’électricité excédentaire provenant des énergies éolienne et solaire peut être convertie en hydrogène, lui-même redistribué par la suite aux automobilistes via les pompes de stations-services. Dans certaines conditions, ces énergies produisent un excédent qui surpasse la quantité nécessaire pour alimenter le réseau. Ce courant, très abordable, est parfois disponible gratuitement. L’hydrogène vert pourrait donc bien être le futur.

Inconvénient : prix élevés pour les catalyseurs et un réseau de stations-service restreint

Le distributeur en ligne Amazon utilise déjà des chariots élévateurs de piles à combustible dans de nombreux entrepôts de logistiques. L’Office fédéral pour le transport de marchandises en Allemagne (BAG) est également équipé de piles à combustible pour le contrôle du péage. Il est vrai, pourtant, que la technologie de l’hydrogène présente quelques inconvénients, tels que les coûts élevés du catalyseur (à base de platine) ­– ceci dit, les matériaux de remplacement et l’application de la technologie dans la production en série pourraient favoriser les économies d’échelle et réduire considérablement les prix. Le réseau de stations-service est également encore très restreint. En ce moment, l’Europe ne compte que 106 stations d’hydrogène (300 desservent le monde entier). Afin de moderniser les stations-service existantes, le consortium H2 Mobility, dans lequel Daimler, OMV, Total, Shell, Linde et Air Liquide sont impliqués, veut créer un réseau complet de stations d’hydrogène en Allemagne. À la fin de 2018, 50 stations d’hydrogène seront en service. D’ici 2020, ce nombre passerait à 100.

De nombreux domaines d’application en dehors de l’industrie automobile

Même si le marché de l’automobile promet une plus forte croissance, la technologie des piles à combustible peut être appliquée dans de nombreux secteurs et domaines. Outre la mobilité terrestre, aérienne ou maritime, les centrales électriques peuvent également utiliser la technologie soit pour générer de l’électricité et de la chaleur, soit pour convertir l’énergie excédentaire sous forme d’hydrogène en électricité. De plus, la pile à combustible est déjà utilisée par les technologies militaires pour alimenter des radios, ordinateurs portables ou drones. Les domaines dépourvus d’accès au réseau électrique ne seraient pas non plus évincés puisque cette technologie pourrait remplacer les solutions existantes avec des groupes électrogènes classiques sur des champs pétroliers, des plateformes pétrolières, dans des stations météorologiques…

Les meilleures actions d’hydrogène et de piles à combustible

La plupart des entreprises du secteur sont toujours déficitaires en raison des coûts non négligeables de recherche et développement. Cette situation pourrait pourtant bien changer sur le moyen terme. Ci-dessous les trois meilleures actions d’hydrogène et de piles à combustible :

Grand À Main Anastasia Sac Buni eD2E9WHbIY

Ballard Power : le leader du marché

Leader incontesté du marché mondial, Ballard Power Systems (ISIN : CA0585861085 – Symbole : BLDP – Devise : USD) a déjà atteint son seuil de rentabilité. La société produit aujourd’hui des piles à combustible pour des poids lourds, notamment ; bus, trains, chariots élévateurs et navires. La société canadienne, fondée il y a presque 40 ans, est également active dans le secteur de l’automobile. Audi, filiale de Volkswagen, travaille par exemple avec Ballard Power pour créer un prototype de voiture électrique à base d’hydrogène qui sera entièrement ravitaillé en quatre minutes. Les constructeurs automobiles allemands semblent cependant être à la traîne en termes de propulsion à pile à combustible, car Hyundai et Toyota construisent déjà de telles voitures en série. Une coopération avec une filiale de Toyota est en cours.

De nombreux brevets et une forte présence en Chine

Ballard possède de nombreux brevets importants. L’un d’eux concerne le remplacement du platine – ce qui rend la production des piles à combustible encore très coûteuse. La société est également forte en drones alimentés par des piles à combustible. La filiale Protonex est leader mondial de systèmes de piles à combustible pour des bus, chariots élévateurs et autres véhicules utilitaires. Avec son partenaire chinois Broad Ocean, qui détient près de 10% de Ballard Power, la société veut produire des piles à combustible pour affirmer sa présence sur le marché asiatique. Une unité de production à Shanghai a déjà été mise en service, deux autres usines dans les provinces du Hubei et de Shangdong seront également opérationnelles à moyen terme.

Un seuil de rentabilité presque atteint

Au cours des trois dernières années, la croissance du chiffre d’affaires a été en moyenne de + 34%, avec des ventes d’environ 121 millions de dollars canadiens (CAD) en 2017. Sur la base de l’EBITDA, qui correspond aux bénéfices obtenus avant déduction des charges financières, des impôts, des provisions et amortissements, un résultat positif de 3,2 millions de CAD a été obtenu. Par contre, une perte nette de 8 millions de CAD, soit 0,05 de CAD par action, a été enregistrée. Malgré tout, la société a presque atteint le seuil de rentabilité. Avec 52 millions de CAD en espèces et un carnet d’ordres de 220 millions de CAD, la société peut envisager l’avenir avec optimisme.

Grand À Main Anastasia Sac Buni eD2E9WHbIY

Niveau d’entrée intéressant pour des actions

Celui qui souhaite investir dans la technologie des piles à combustible en Bourse devra certainement considéré  Ballard Power Systems. La société a une position très avantageuse en matière de technologie et a de nombreux partenariats et coopérations. Une offre publique d’achat par un groupe automobile est à tout moment envisageable. Dès lors que le domaine des piles à combustible devient plus important sur le marché boursier, Ballard Power Systems deviendra une des valeurs notoires du secteur. Le leader du marché était déjà évalué à la fin du siècle à un chiffre d’affaires de plusieurs dizaines de milliards de dollars. Pourtant, pour ce qui est du cours des actions actuel de 3 dollars, la capitalisation boursière est à peine de 550 millions de dollars. Ce titre n’est donc pas pour les âmes sensibles. Les cours d’un peu plus de 1 dollar en 2016 ont augmenté à près de 6 dollars en fin 2017, pour ensuite diminuer de moitié à nouveau. Le niveau du cours actuel d’environ 3 dollars pourrait constituer un niveau d’entrée intéressant pour les investisseurs. En raison d’un seuil de rentabilité proche, Ballard Power Systems est notre titre favori parmi les actions de piles à combustible.

Nel Hydrogen : Infrastructure pour la production et le ravitaillement en hydrogène

En Scandinavie aussi, la technologie des piles à combustible est en pleine croissance. Par exemple, l’hydrogène joue un rôle de plus en plus important en Norvège en tant que système de propulsion dans le secteur maritime. La plus grande entreprise est Nel Hydrogen (ISIN : NO0010081235 – Symbole : NEL – Devise :  NOK), une entreprise qui produit des électrolyseurs – des dispositifs pour séparer l’eau en hydrogène et en oxygène – ainsi que des stations d’hydrogène. Parmi les clients de l’entreprise : des chaînes de stations-service, des entreprises de transport et de logistique ainsi que des compagnies pétrolières. Nel a également construit des stations-service pour le consortium H2 Mobility.

Actuellement, l’entreprise se concentre sur le lancement du RotoLyzers, déjà considéré comme révolutionnaire dans la production d’hydrogène. Malgré une capacité de production similaire, le système mobile est presque cent fois plus petit que les systèmes précédents et peut, le cas échéant, être transporté par camion d’un endroit à un autre.

Grosse commande de Nikola Motor : des commandes en cours

Nikola Motor, la startup américaine et concurrent de Tesla, utilise également des piles à combustible pour ses véhicules électriques. Il y a quelques semaines, Nikola avait une grosse commande de plus de 800 camions du fabricant de boissons Anheuser-Busch. L’infrastructure nécessaire à la production et à l’approvisionnement en hydrogène est fournie par Nel Hydrogen. Ainsi, les Norvégiens ont signé un contrat majeur pour la production de 448 électrolyseurs destinés à la production d’hydrogène. Ainsi, 28 stations-service permettront le ravitaillement en hydrogène. Jusqu’à présent, il s’agit de la plus grosse commande d’hydrogène et le volume total est estimé à 1,5 milliards de dollars. Si le projet réussit, il est très probable que d’autres commandes suivront rapidement. À savoir, Nikola Motor a déjà plusieurs milliers de précommandes pour les camions Nikola One et Nikola Two, qui pourront conduire 1 000 à 2 000 kilomètres avec un seul réservoir plein. De plus, selon l’entreprise, jusqu’à 700 stations d’hydrogène sont prévues à long terme.

La stratégie d’internationalisation porte ses fruits

Ces dernières années, Nel Hydrogen s’est bien positionné sur le marché mondial des piles à combustible en tant que fournisseur de niveau international. Les Norvégiens sont également présents en Asie. Les activités en Corée du Sud, où le gouvernement cherche à promouvoir la recherche dans le domaine des piles à combustible avec plus de 2 milliards de dollars, sont particulièrement prometteuses. Au cours des cinq prochaines années, 310 stations d’hydrogène y alimenteront au moins 16 000 véhicules et 1 000 autobus en carburant. La filiale coréenne a récemment annoncé les premiers succès, à savoir un volume à sept chiffres. Afin de faire face aux investissements élevés nécessaires pour renforcer les capacités et gérer les grosses commandes récentes, une augmentation de capital a récemment été réalisée. Grâce aux commandes, l’entreprise sans dettes dispose désormais de fonds suffisants pour atteindre son seuil de rentabilité.

De Et En Oeil Découvertes Bracelet ObsidienneNatureamp; Tigre FuTlc5K1J3

Couteau à double tranchant : dépendance croissante de Nikola Motor

Avec un cours des actions de 3,34 NOK (0,35 Euro), l’entreprise, qui n’est cotée en bourse que depuis fin 2017, est évaluée à environ 400 millions d’euro, ce qui n’est pas un montant impressionnant compte tenu du volume de commande de milliards de dollars de Nikola Motor. Cependant, il est à noter que Nikola Motor est une start-up qui est financièrement dépendante des investisseurs. Si ces derniers se retirent, les commandes ou même les paiements seraient en danger. En cas de succès, Nel Hydrogen pourrait passer une période florissante, car de nombreux contrats importants et lucratifs s’en suivront probablement. L’indépendance de Nikola Motor est encore faible, mais cette situation pourrait rapidement changer avec des coopérations et des investissements.

Action spéculative à fort potentiel de cours élevé

Si l’entreprise norvégienne, qui en 2017 a réalisé 298 millions de NOK (  31 millions d’euros) malgré la perte de 117 millions de NOK (  12 millions d’euros), devient un groupe multinational avec des ventes de plusieurs milliards, l’action est susceptible de se multiplier. Au premier trimestre 2018, le chiffre d’affaires a triplé en passant de 36 millions de NOK (  3,8 millions d’euros) à 113 millions de NOK (  12 millions d’euros). Cependant, le chemin pour devenir une grande entreprise est encore bien long et dépend pour le moment du développement de Nikola Motor. Mais même sans le concurrent de TeslaGrand À Main Anastasia Sac Buni eD2E9WHbIY, l’entreprise peut tranquillement se développer. L’action doit être considérée comme très spéculative. Pour cette raison, les investisseurs doivent investir au maximum une petite partie de leur portefeuille.

Powercell Sweden : Des piles à combustible pour navires et véhicules à zéro émission

Powercell Sweden (ISIN : SE0006425815 – Symbole : PCELL – Devise : SEK) a été fondée en 2008 et se situe également en Scandinavie, plus précisément en Suède. L’entreprise, issue d’une cession du groupe Volvo, fournit des systèmes de piles à combustible aux clients dans les domaines des télécommunications, du transport maritime, de l’automobile et de l’alimentation électrique. Avec une capitalisation boursière de 1 439 millions de SEK (  140 millions d’euros), Powercell est la plus petite et la plus spéculative des trois entreprises présentées. Le cours des actions actuel est d’environ 27,75 SEK (  2,70 euros).

Partenaire de projet dans l’industrie automobile allemande

Powercell exerce également ses activités à l’échelle internationale. En Norvège, l’entreprise travaille, entre autres, avec Nel Hydrogen pour concevoir des systèmes de combustion à hydrogène destinés aux cargos et aux paquebots à zéro émission. D’un point de vue écologique, il s’agit d’une option utile vu que les émissions de CO2 sont les plus élevées dans le domaine du transport maritime. De plus, les Suédois sont également partenaires en matière de piles à combustible dans le projet allemand « Autostack », lancé par le Grand À Main Anastasia Sac Buni eD2E9WHbIYministère fédéral des Transports et des Réseaux numériques. Powercell, mais aussi neuf autres entreprises, parmi lesquels les constructeurs automobiles BMW, Daimler, Ford et Volkswagen, ont l’intention de créer une production de piles à combustible en Allemagne et atteindre la maturité industrielle. Powercell Sweden, tout comme Nel Hydrogen, a effectué les premières commandes de piles à combustible avec Nikola Motor pour alimenter les camions aux États-Unis. De plus, l’entreprise est également présente sur le marché chinois et y fournit déjà des piles à combustible.

Ventes faibles & forte croissance

Les ventes de Powercell sont encore extrêmement faibles. Malgré une forte croissance, comme la plupart de ses concurrents, des pertes sont toujours enregistrées. Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2018 a doublé de 3,9 millions de SEK (  0,4 millions d’euros) à 7,8 millions de SEK (  0,8 millions d’euros). Simultanément, la perte  a baissé en passant d’une valeur de 12 millions de SEK (  1,2 millions d’euros) à 10 millions de SEK (  1 million d’euros). Le chiffre d’affaires pour l’année 2017, quant à lui avait triplé. L’entreprise avait enregistré un chiffre d’affaires de 37 millions de SEK (  3,6 millions d’euros) et une perte de 51 millions de SEK (  5 millions d’euros). Plus récemment, Powercell a annoncé de nombreuses commandes majeures et stratégiques qui devraient se traduire par une augmentation des ventes.

Prévoir des fluctuations de cours élevées

En fin de 2017, l’action de Powercell Sweden a atteint des cours de courte durée de plus de 40 SEK (  4 euros), avant d’être réduit de presque la moitié à 24 SEK (  2,20 euros). Depuis le début du mois de juin, les cours reprennent progressivement. Les actions de piles à combustible sont tout à fait spéculatives, mais Powercell est la plus spéculative des trois valeurs présentées. Après tout, l’entreprise, qui génère à peine du chiffre, est acclamée pour sa technologie avec une capitalisation boursière de 140 millions d’euros. À long terme, Powercell a certainement le potentiel de devenir une entreprise leader de l’industrie. Mais pour le moment, il y a encore du pain sur la planche.

Souhaitez-vous investir dans les actions d’hydrogène et de piles à combustible sur le marché boursier ?

LYNX vous offre la négociation des actions et d’autres titres en bourse directement sur les marchés domestiques. Ainsi, vous bénéficiez d’un volume de transactions élevé et de spreads serrés. De plus, vous avez la possibilité de vendre des actions vides, afin de profiter des chutes des cours des actions.

En tant que daytrader ou investisseur, bénéficiez de l’offre d’excellence de LYNX. Nous vous permettons de négocier des actions, des ETF, des Futures, des options, Forex et bien plus.

Montre Ceramic 32341 792 Bering Multifonction Homme 0ZNkP8wOnX
Grand À Main Anastasia Sac Buni eD2E9WHbIY

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX. Lisez ces articles sur le Portail Bourse de LYNX Ou Twitter.

Follow @TshiamangaC?
Grand À Main Anastasia Sac Buni eD2E9WHbIY
Plus:
TissotVente Montre Boutique Touch Et Collection EDeH9YW2I
Grand À Main Anastasia Sac Buni eD2E9WHbIY
H16 Manteau IkksArchive City Femme Hiver Soldes l15TFJucK3
Profitez aussi de tous nos avantages

Découvrez nos atouts et demandez notre dossier d’information


Nouveau 2019 Chaussure Rambler De Nike Max Air Produit w8vNmn0
Brochure
Appelez le
+41 415880000
Commencez un chat avec
un collaborateur
Réponses à des question fréquentesGrand À Main Anastasia Sac Buni eD2E9WHbIY